Velkommen til naturen
retour

Ski/snowboard

Gros plan sur Merrick Mordal

Je suis inspirée par la nature et attirée par les pentes raides, les profondeurs et la sensation de vitesse

Elle aime tout autant les terribles tempêtes que le ski sur poudreuse en pente raide. Guide de ski et d'escalade avec une certification IFMGA en cours via Nortind, Merrick se décrit comme une personne motivée et enjouée. 

Voici l'ambassadeur Norrøna Merrick Mordal.

Tu as atteint le sommet du Mont McKinley à l'âge de 12 ans. Cette impressionnante prouesse a-t-elle constitué pour toi le point de non-retour ?

J'étais la plus jeune alpiniste à faire l'ascension du Mont McKinley à l'âge de 12 ans. À l'époque, je préférais ne pas en parler. Maintenant, j'aime le partager parce que je suis fière d'avoir réussi à atteindre cet objectif à l'époque avec ma mère. Je veux être ce genre de mère pour mes propres enfants.

Comment décrirais-tu les sensations que te procure le ski ?

Ihaa ! Avec le ski, il n'y a pas de mauvaises conditions ni de mauvaises journées. J'aime tout autant me trouver prise dans une terrible tempête que pratiquer le ski sur poudreuse dans les arbres ou en pente raide et stable.

Quel est ton meilleur conseil pour ceux qui débutent ?

Mon conseil aux personnes qui commencent à faire du ski de randonnée est d'adapter l'excursion aux conditions. Ne t'attends pas à skier sur un versant ou une montagne si tu ne disposes que d'une journée. Sois juste heureux de skier et adapte tes plans aux conditions. Les conditions étant le danger d'avalanche et la météo.

Comment décrirais-tu le ski de randonnée dans les Alpes de Lyngen ?

Le ski de randonnée dans les Alpes de Lyngen est une expérience époustouflante. Tu peux accéder à tous les types de terrain : Grands versants, couloirs, pentes douces, lignes techniques... le tout, avec tous les aspects de l'océan ou des glaciers en toile de fond.

Quels sont tes meilleurs conseils de pro pour Lyngen ?

Prendre l'avion jusqu'à Tromsø et faire le tour de Kvaløya. Tu t'habitues au paysage comme ça, et tu admires la route de Lyngen, qui offre des possibilités infinies de ballades en ski.

Faut-il être une pro comme toi pour apprécier le ski ici ?

Non. Le nord de Lyngen est magnifique. Il y a des montagnes à faible angle d'approche et des versants abrupts pour admirer le panorama à partir du sommet.

Comment décrirais-tu l'équipe ?

Oh, une équipe de rêve !

Asbjørn Eggebø Naess : C'est un père et un athlète incroyable, qui connaît tous les tenants et aboutissants du monde du ski. C'est un honneur de le compter parmi mes amis.

Nikolai Schirmer : Il retient un aspect positif dans toutes ses expériences. Sa créativité et son attitude positive se retrouvent dans ses photos et ses vidéos. Ses capacités athlétiques et son caractère enjoué vont de pair avec son activité de photographie/vidéographie professionnelle. Il est vraiment complet.

Révèle-nous tes vêtements préférés dans la collection Lyngen !

J'aime le pantalon et la veste en Gore-Tex : Ils sont très légers et respirants. La veste est dotée d'une fermeture éclair offrant un système de ventilation à l'avant pour l'ascension. Tu peux la fermer pour la descente. J'aime aussi le gilet duvet. Il a le poids idéal et ajoute le niveau parfait de chaleur à des températures modérées pour pouvoir se dispenser d'une doudoune.

Regarder le documentaire Lyngen

Tu es originaire de l'Alaska, mais tu vis à Tromsø avec ton mari norvégien. Tu aimes vraiment le froid, n'est-ce pas ?

J'adore les saisons. Je pense que nous sommes tous un peu bipolaires et en vivant dans le Nord, on peut vraiment voir les côtés sombres et la lumière. Cela fait de toi une personne honnête.

Qu'est-ce que tu aimes à propos de la Norvège ?

J'adore le fait qu'en Norvège, tu peux t'adonner à différentes activités sans devoir effectuer de longs trajets. Peu de logistique et beaucoup de plaisir !

Tu vis une vie aventureuse et idyllique. Penses-tu avoir de la chance ou ce résultat est-il le fruit d'un travail acharné ?

Pendant toute ma vie jusqu'ici, c'est-à-dire pendant 35 ans, j'ai toujours privilégié la vie en plein air. Il y a 2 ans, j'ai quitté une carrière stable de pétrophysicienne dans l'industrie pétrolière pour mener une vie professionnelle en montagne et dans un domaine où je peux transformer les déchets en ressources. Je prépare actuellement mon deuxième master en sciences halieutiques et j'étudie les synergies entre l'Alaska et la Norvège dans le domaine des sous-produits du saumon.

Dans quelles mesures les changements climatiques affectent-ils ton sport ?

Je vais définir les changements climatiques comme étant les émissions de gaz à effet de serre imputables à l'homme. L'incidence de cette situation sur les précipitations et la température est incertaine. J'ai travaillé 4 ans pour l'US Army Core of Engineers & Research Laboratory, avec des projets de modélisation climatique en Alaska, en Antarctique et au Groenland. Il y a tellement de retours positifs et négatifs, et de solutions variées. Je veux me concentrer davantage sur la façon dont nous utilisons et préservons la nature qui nous entoure. La modération n'a jamais tué.

Comment décrirais-tu ta responsabilité environnementale ?

Par la recherche de solutions gagnant-gagnant.

Je pense que le mieux que nous puissions faire est d'observer, de suivre, de faire attention et de nous ajuster/adapter. C'est pourquoi j'ai opéré un changement de carrière et j'ai embrassé le métier de guide de montagne et de spécialiste des pêcheries après 10 ans dans l'industrie pétrolière. Je pense qu'au niveau individuel, il est difficile de toujours faire ce qui est le mieux pour l'environnement, mais nous pouvons œuvrer à trouver de meilleures solutions, ou tout au moins tester différentes solutions, et voir dans quelle mesure leurs résultats favorisent un équilibre dans l'ensemble du grand écosystème. En plus des activités de plein air que je partage par mes activités de guide, ma passion est de transformer les déchets en ressources et de trouver des modèles commerciaux qui offrent des perspectives à long terme assorties de plans d'adaptation. Ma responsabilité environnementale dans ce que je viens de décrire est la durabilité moderne.

Comment apprends-tu à tes enfants à respecter notre planète ?

Nous apprenons à nos enfants à trier les ordures ménagères. Nous leur expliquons ce qu'il advient des différents types de déchets. Quand nous voyons des détritus, ils ramassent uniquement le plastique, mais pas le papier. Nous avons participé à des nettoyages de plages dans le cadre desquels mes enfants ont contribué au tri.

Quelle est ta motivation ?

La passion. La passion pour la nature. La passion d'améliorer mes capacités athlétiques. La passion pour ma famille et mes amis

Tu pratiques aussi la moto et l'escalade à un haut niveau. Dis-nous ce qui t'attire dans ces activités.

Je suis inspirée par la nature et attirée par les pentes raides, les profondeurs et la sensation de vitesse.

Quelle est ta plus grande prouesse athlétique ?

Être en aussi bonne forme avant et après avoir eu mes enfants.

Quelle est ta devise de vie ?

S'investir et se préparer mentalement

Quelle est la bande son de ta vie ?

Booty mix 96. Don't be lame be true to the game.

Chat est online

Horaires d'ouverture du service clientèle (CEST)
Du lundi au vendredi: de 06h00 à 23h00
Sam-Dim: 15h00 - 23h00

Horaires d'ouverture du service clientèle (CEST)
Du lundi au vendredi: de 06h00 à 23h00
Sam-Dim: 15h00 - 23h00

Trouver le magasin le plus proche

ICI