Velkommen til naturen

Ski/snowboard

Gros plan sur Nikolai Schrimer

Rien ne vaut le sentiment d'être en contrôle pendant une descente sur la poudreuse le long d'une grande paroi montagneuse ou un atterrissage après un saut.

C'est un super cinéaste. Voici l'ambassadeur Norrøna, Nikolai Schirmer.

Nikolai ! Tu dégages des ondes vraiment positives. Je ne t'ai rencontré qu'une seule fois, mais pour moi, tu as l'aura d'un bouddhiste zen et d'un musicien indie électronique. J'ai aussi senti une certaine folie. Est-ce une bonne description ? Si ce n'est pas le cas, dis-moi comment tu te perçois. 

Je suppose que c'est plus facile pour toi que pour moi de décrire mon aura, car c'est mon quotidien. Donc, ça me va !

Pourquoi es-tu attiré par les montagnes ?

Les montagnes exercent sur moi un attrait purement émotionnel. J'éprouve le besoin intense d'escalader et de skier celles qui me plaisent le plus. Mais au fil des années, j'ai également vécu des expériences étonnantes dans les montagnes, qui ont aussi un attrait rationnel : Je sais que je serai toujours heureux en montagne.

Peut-on l'attribuer à ton enfance à Tromsø ?

La ville de Tromsø est entourée de montagnes, et leur proximité a certainement joué un grand rôle dans l'attrait qu'elles exercent sur moi. Cependant, mon initiation à la montagne s'est faite par le ski. J'adorais skier et pour skier, il faut être à la montagne. L'attrait de la montagne est venu plus tard. 

 

Que ressens-tu en skiant ?

Le ski me procure un sentiment intense de liberté, de plaisir et d'accomplissement. Rien ne vaut le sentiment d'être en contrôle pendant une descente sur la poudreuse le long d'une grande paroi montagneuse ou un atterrissage après un saut.

 

Plus tôt cette année, tu t'es rendu à Lyngen pour participer au tournage de notre nouvelle collection de ski de randonnée. Parle-nous du reste de l'équipe !

Merrick est probablement la meilleure de toutes les mères de deux enfants. Tu devrais regarder la vidéo ne serait-ce que pour avoir un aperçu de ses qualités.

Asbjørn se classe à la deuxième place. Non, pas vraiment. C'est un père. Mais il est tout aussi génial ! Tu peux toujours compter sur Asbjørn pour dire les choses les plus ridicules et faire les plus belles prouesses à ski. Il sait aussi très bien cuire du bœuf sur le feu de camp.

 

Quels sont tes meilleurs conseils de pro pour Lyngen ?

Si tu vas à Lyngen, mon meilleur conseil de pro est d'apporter ta canne à pêche ! Tu éviteras ainsi de te ruiner dans les supermarchés norvégiens. Les prix sont ahurissants.

 

Quels sont tes vêtements préférés dans la collection Lyngen ?

J'ai passé tout le tournage dans la combinaison Windstopper. Cette soft shell était idéale pour les longues missions, et à mon grand étonnement, elle a bien tenu le coup, même sous la pluie ! Je devrai peut-être renoncer à l'exclusivité Gore-Tex la saison prochaine.

Regarder la vidéo Lyngen

Tu habites une partie de l'année à Chamonix, pourquoi ? Et merci d'éviter les clichés.

Je n'y vais vraiment que pour la discothèque Le Tof.

Quelle est ta plus grande prouesse athlétique ?

Probablement le record de vitesse dans le couloir Øksehogget.

Quel est ton plus grand rêve ?

Que nous trouvions le moyen de vivre heureux ensemble, et de faire des butters, comme les snowboarders.

Tu as obtenu ton diplôme de droit l'année dernière. Félicitations !

Merci ! 

Quelle est ta motivation en tant qu'avocat ?

Quand je me suis inscrit en droit, je voulais alors travailler dans une ONG et améliorer le monde, mais tout s'est ensuite embrouillé avec le ski et les tournages. Il s'avère que l'utilisation pratique des droits de l'homme en tant qu'avocat est également un vrai gâchis. Pour l'instant, j'ai rangé mon diplôme dans un tiroir, mais je pourrais le sortir un jour si le monde se met à détester mon ski et mes films.

Quelle est ta motivation en tant qu'athlète ?

Ma motivation est d'abord et avant tout de m'amuser. Si je n'y prends par du plaisir, c'est que je ne le fais pas bien. Je pourrais tout aussi bien être avocat et faire quelque chose d'utile pour le monde. Tout du moins, c'est toujours ce que je me dis quand je ne m'amuse pas quand je skie !

En plus de cela, il y a le niveau nécessaire pour être un athlète professionnel, j'aspire à offrir un résultat de qualité, d'une manière pertinente pour la communauté du ski.

 

Parle-nous de tes photos et de tes films, qui sont vraiment incroyables !

Merci de ce compliment ! J'aime vraiment les faire. Mes expériences prennent une toute autre dimension lorsque j'arrive à les transmettre à un public. C'est fondamentalement mon dogme en tant que photographe et cinéaste : faire partager mon expérience, qu'il s'agisse d'une personne, d'un lieu ou d'un événement, avec le spectateur. Cela m'offre donc l'incroyable privilège d'être constamment à la recherche de personnes, de lieux et d'événements intéressants.

 

Comment décrirais-tu ta responsabilité environnementale en tant qu'ambassadeur de Norrøna ?

En tant qu'ambassadeur de Norrøna, ma responsabilité environnementale consiste à avoir un impact aussi faible que possible sur la nature, pour que nous puissions continuer à en profiter, ce qui est vraiment très difficile avec tous les voyages que je fais. Heureusement, Norrøna me facilite les choses, grâce à leur détermination à fabriquer des produits durables, et je fais mon possible en tant que citoyen, en réclamant toujours des solutions plus durables pour la société sur le plan politique.

Je suis étonné de voir jusqu'à quel point l'ingéniosité humaine nous a permis d'aller, et j'ai de l'espoir en ce qui concerne l'environnement. Je suis sûr que nous serons capables de résoudre les problèmes avant que les choses ne tournent mal. Il nous suffit de continuer à pousser dans la bonne direction. En attendant, j'achète juste des tonnes de titres compensatoires de carbone.

Alors que tu arrives à maturité dans ton sport, quelles leçons souhaites-tu laisser à ceux qui commencent tout juste à le pratiquer ?

Avant, je me demandais comment on devient skieur. Le monde des films et des magazines de ski semblait si loin de la petite ville de l'Arctique dans laquelle j'ai grandi. Quand j'ai enfin réussi à passer quelques hivers avec le soutien de marques que j'aime, je me suis rendu compte que la seule chose que j'avais faite pour y arriver, c'était de continuer à skier. Ne laisse pas la vie d'adulte te rattraper, donne la priorité au ski. Il faut aussi avoir envie d'être un pro du ski : compétitions, tournage, photoshoots. Le ski professionnel n'est pas une journée sur la poudreuse avec tes copains. Respecte tes engagements. Et sois gentil avec tout le monde, l'industrie est petite.

Avocat, skieur et artiste. Tu m'as plu dès le premier mot. Tu es célibataire ?

Oui, les filles ! Recherche-moi sur Tinder ou sur n'importe quelle application de rencontre après la publication de cet entretien.

Quelle est ta devise de vie ? Les gens qui prennent la vie du bon côté s'amusent le plus.

Plaisir coupable ? Careless Whisper à l'after.

La bande son de ta vie ? Dernièrement, c'était Gundelach.

Chat est online

Horaires d'ouverture du service clientèle (CEST)
Du lundi au vendredi: de 06h00 à 23h00
Sam-Dim: 13h00 - 21h00

Horaires d'ouverture du service clientèle (CEST)
Du lundi au vendredi: de 06h00 à 23h00
Sam-Dim: 13h00 - 21h00

Trouver le magasin le plus proche

ICI